Artemisia ou la Vagabonde

Artemisia ou la Vagabonde

Au fond du jardin

Aujourd'hui, je confie la rédaction de l'article a mon doudou.

 

*** Changement de mains sur le clavier ***

 

Et le sujet imposé est le Fond du Jardin. Rien à voir avec le jardinage à la base, rassurez-vous.

 

Le Fond du Jardin est un salon de thé que l'on qualifiera de british au centre de Strasbourg. Je vous donne le lien vers leur site pour compléter ma tentative d'article de blogpresse.

 

www.aufonddujardin.fr/

 

 

Ce salon de thé se situe donc 6 rue de la Rape, derrière la cathédrale côté canal.

 

Il est difficile de parler de cet endroit et d'être juste. On peut essayer de donner quelques mots pour en parler ...

 

Raffiné : clairement ! Entre le décor recherché et qui change au cours de l'année quelque chose comme six fois et les gateaux de la maison disponibles jusqu'à leur épuisement, on est dans un feu d'artifice de détails.

 

Eclectique : oh oui. Bien que le lieu soit un peu hors d'âge et raffiné (Cf au dessus), on pourra y voir manger côté à côte un couple d'amies du troisième âge et cinq motards tatoués qui à un moment discuteront aussi bien d'un sujet attrapé au vol.

 

Accueillant : merci patrons. Les deux propriétaires du salon qui font office de maître de salle et de cuisinier sont sympathiques au possible et si vous vous sentez chez vous, c'est qu'ils vous ont ouvert leur porte sans retenue. La passion qu'ils montrent est un plaisir à voir, entendre et vivre.

 

Décalé : à bien des points de vue d'ailleurs. On peut citer la notion du temps que l'on ne doit pas attendre trop rapide là bas : on vient déguster un gateau, une madeleine ou un cake avec un thé, un café ou un chocolat mais jamais à la va vite (le caviar est-il meilleur à la louche?) ... il y a aussi le taux sonore : un cri ou un braillement serait sacrilège en ces lieux même si un rire sincère même tonitruant se conçoit bien aussi ... lieu public ou privé : on est dans un salon de thé mais on compulse le livre posé à côté de soi ou on lit la carte postale posée là envoyée par un client aux patrons depuis un lieu de vacances ensoleillé ...

 

J'arrête là ma prose pour résumer un peu. Le Fond du Jardin ne se décrit pas mais s'essaye. On aime ou pas, peu importe au final, il est juste dommage de ne pas se donner l'occasion de connaitre.

 

Deux conseils : réservez avant et n'y allez pas à 18 heures si vous voulez goûter à la patisserie maison, il n'en restera plus.

 

Allez ! Deux ou trois photos de la terrasse ? Je vous laisse découvrir l'interieur vous mêmes !

 

 

 

 



12/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres