Artemisia ou la Vagabonde

Artemisia ou la Vagabonde

Jerome Blanc

Tous les ans nous allons au salon de la résonance: le salon des métiers d'art qui a lieu autour du 11 novembre au parc des expositions à strabourg.

Et comme tous les ans je vous présente les artistes qui m'ont le plus charmés et étonnés...

Pour commencer je vous présente le travail de Jérome BLANC un tourneur sur bois.

 

Jérôme Blanc travaille toujours le bois vert d’essences locales. Encore humide, le bois vert est plus tendre et offre de belles surprises lorsqu’il se déforme au séchage. Le bois lui-même est intéressant dans son vécu et l’histoire de son arrivée à l’atelier ajoute des niveaux de lecture aux pièces du tourneur sur bois. Mais l’artiste ne prend jamais pour seul prétexte le bois et sa mise en valeur. Le bois est sans aucun doute au cœur de sa création, la matière elle-même n’est pas le cœur de sa création. 

 

La production d’une pièce débute par le dessin. Tout en revenant régulièrement à ses dessins préparatoires, le tourneur se laisse guider ensuite par le volume de bois habité d’une identité et d’un caractère forts. L’histoire de sa pièce de bois est toujours importante pour Jérôme Blanc, le contexte de sa coupe, le milieu dans lequel l’arbre a vécu et l’idée de sa relation aux êtres humains le portent. Son odeur le renvoie à l’histoire d’un arbre, dont il a appris à faire la connaissance.

 

Moi qui pensais que tourneur sur bois était ringard



13/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres