Artemisia ou la Vagabonde

Artemisia ou la Vagabonde

Niki de Saint Phalle

 

 

Niki de Saint Phalle , une grande rétrospective au Grand Palais , une de mes idoles artistiques.

Franco-Américaine, aristocrate bien née, mannequin et esprit libre à la vie délurée, elle fut la seule femme parmi une sacrée bande de gars, Tinguely et Spoerri côté France, Rauschenberg ou Larry Rivers côté US. La grande rétrospective du Grand Palais est un aveu : Niki de Saint Phalle possédait une énergie inoxydable et une magnifique vitalité de création qui irradient partout, des premiers tableaux réalisés à Majorque sous l'influence de Pollock aux innombrables "Mariées blanches" des années 60, faites de concrétions d'objets, en passant par ses fameuses "Nanas" colorées. Entre révolte et jaillissement, entre agit-prop et pop fécond, Niki est une reine.

 

IMG_4338.JPG

 

IMG_4324.JPG

 

IMG_4327.JPG

IMG_4333.JPG

 

IMG_4336.JPG

 

IMG_4367.JPG

 

IMG_4360.JPG

 



06/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres