Artemisia ou la Vagabonde

Artemisia ou la Vagabonde

21 rue de la boetie

 

L'exposion Paul ROSENBERG le grand père de Anne SINCAIR.

 

Elle raconte : «Cette exposition n’est pas la mienne[...]. Je n’ai fait qu’apporter mes conseils et mes propres recherches à l’appui de leur immense travail. Mais cet hommage me touche infiniment. Paul, mon grand-père, était un homme discret, qui aimait mieux le dialogue avec « ses » peintres et « ses » tableaux qu’avec ceux qui pourraient lui en faire compliment et parler de lui. Il n’aurait jamais imaginé qu’un prestigieux musée parisien lui fasse l’honneur de le célébrer, et que toutes les collections sollicitées pour prêter leurs tableaux, non seulement répondent favorablement, mais mettent un point d’honneur à prêter des oeuvres de premier plan, par respect pour cet homme qui eut tellement le souci de l’art de son temps et fut si généreux avec les musées français et américains auxquels il fit don de nombreuses toiles de maître». 

 

 

 

21 rue de la Boétie, l'exposition au Musée Maillol, retrace lhistoire de lart de la première moitié du XXe siècle à travers les ouvres présentées par Paul Rosenberg (1881-1959), l’un des grands marchands d’art de Paris entre 1910 et 1940.

 

On apprend alors que Paul Rosenberg est un dénicheur de talent, et un collectionneur méticuleux : il réalise quasiment une exposition monographique par mois, et garde la trace de chaque oeuvre qui transite au 21 rue de la Boétie dans des cahiers, ce qui a d'ailleurs facilité cette présentation.

 

 

 

Monsieur ROSENBERG

Ma peintre préféré, l'une d'elle MARIE LAURENCIN

La peinture typique du nazisme, une belle femme soumise qui ne pense qu'à sa famille et à la nation.
Les célèbres trois K " kinder, kuche und kirche" " enfants, cuisine et l'église"



06/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres